Rechercher
  • Sophie

Un petit texte en écriture inclusive, sans point médian : décryptage.

Dernière mise à jour : 1 mai 2020

L’écriture inclusive, c'est un ensemble de techniques de rédaction qui ont pour but de rendre les femmes visibles dans la société.

Une lycéenne qui lit « des chercheurs en physique nucléaire », ou « des scientifiques en physique nucléaire », ou encore « des chercheurs et des chercheuses en physique nucléaire » aura-t-elle le même ressenti ? Se dira-t-elle, quelle que soit la formulation, que « des femmes exercent ce métier, c’est peut-être pour moi » ?

De même, un lycéen qui lit « école d’infirmières », ou « école en soins infirmiers » (qui est la dénomination actuelle) ne se projettera pas dans le métier de la même façon.


Dans le texte ci-dessous, il y a 4 techniques d’écriture inclusive, sans utilisation du point médian. Les trouverez-vous ?

écriture inclusive formule englobante
écriture inclusive formule englobante

Ça date de 2016, et c'est de l'écriture inclusive !

On a beaucoup parlé du César de la meilleure réalisation, mais avez-vous remarqué que, justement, c'était le César de "la meilleure réalisation" ?

J'ai remonté le temps :

- La dénomination était "meilleur réalisateur" jusqu'en 2015, alors que Noémie Lvovsky était nominée en 2013, et Céline Sciamma en 2015 (je n'ai pas cherché plus tôt.)

- C'est à partir de 2016 que l'intitulé devient "meilleure réalisation" !

Pour les autres fonctions correspondant à un métier (sauf les acteurs et actrices ), en 2013, c'était déjà la fonction qui était citée : "meilleur montage", et non "meilleure monteuse" ou "meilleur costumier"...

Pour que vos destinataires, lecteurs comme lectrices, se sentent concernés par votre message, contactez-moi !


Voici les 4 formes d'écriture inclusive que j'ai utilisées, puis les explications techniques. Et je les ai notées selon les critères de l'inclusion et de l'aspect pratique.


Ça date de 2016, et c'est de l'écriture inclusive !

On a beaucoup parlé du César de la meilleure réalisation, mais avez-vous remarqué que, justement, c'était le César de "la meilleure réalisation" ?

J'ai remonté le temps :

  • La dénomination était "meilleur réalisateur" jusqu'en 2015, alors que Noémie Lvovsky était nominée en 2013, et Céline Sciamma en 2015 (je n'ai pas cherché plus tôt.)

  • C'est à partir de 2016 que l'intitulé devient "meilleure réalisation" ! (Au niveau de la langue, il s'agit d'une formule englobante 1.)

Pour les autres fonctions correspondant à un métier (sauf les acteurs et actrices [double flexion 2]), en 2013, c'était déjà la fonction qui était citée : "meilleur montage", et non "meilleure monteuse" ou "meilleur costumier" [alternance 3]...

Pour que vos destinataires [mot épicène 4], lecteurs comme lectrices [double flexion 2], se sentent concernés par votre message, contactez-moi !


1 - Une formule englobante (réalisation) est un terme qui renvoie à une fonction, ou à un collectif (le secteur agricole).

Note en inclusion : 3/5. C’est un peu le « super-neutre » de l’écriture inclusive. Le terme ne renvoie pas uniquement aux hommes, mais, d'un autre côté, il faut imaginer que des personnes sont concernées.

Note de l’aspect pratique : 5/5. Une formule qui ne gêne pas la lecture.


2 - La double flexion (acteurs et actrices) est le fait d’utiliser à la fois le masculin et le féminin.

Note en inclusion : 5/5. Les femmes sont visibles !

Note de l’aspect pratique : 2/5. « Une fois, ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes… ». Je propose souvent, dans un paragraphe, d’utiliser la double flexion à la première apparition du terme, puis, s’il n’y a pas d’autre solution, uniquement un des deux genres. (Par exemple : « Les infirmières et les infirmiers… Les infirmières… Les infirmières… »)


3 - L’alternance (monteuse ou costumier) : lorsque plusieurs professions sont citées, il est possible de suggérer que, dans leur ensemble, elles sont exercées aussi bien par des femmes que par des hommes.

Par exemple : « médecin, chirurgienne, infirmier, brancardière »

Note en inclusion : 5/5. Mais il ne faudrait pas que, en laissant jouer le hasard, une profession se trouve assignée à un sexe (chirurgien, infirmière).

Note de l’aspect pratique : 3/5. Les lecteurs et lectrices doivent s’habituer à ne pas interpréter cette alternance au premier degré (« Dans cet hôpital, il n’y aurait que des chirurgiennes et des infirmiers ? »). Chiche ?


4 - Un mot épicène (destinataires) est un terme neutre, qui ne porte pas la marque du masculin ou du féminin. Par exemple, voici 4 mots épicènes : « des jeunes Belges, des scientifiques russes ».

Note en inclusion : 4/5. Très utile lorsque c’est possible, et lorsqu’on ne veut pas souligner qu’il s’agit de femmes et d’hommes.

Note de l’aspect pratique : 5/5. En rédigeant, vous vous êtes arraché les cheveux, mais ça ne se remarque pas à la lecture !


Vous voulez que j’applique des outils d’écriture inclusive à votre texte ?

Parlez-moi de votre projet, et je vous proposerai des solutions adaptées !


501 vues0 commentaire