top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSophie

Correction de texte pour une mutuelle : exemple

Dernière mise à jour : 15 mai

Vous souhaitez faire appel à une correctrice, et vous vous demandez à quoi correspond une prestation de correction de textes. De plus, vous souhaitez savoir quelle est la différence entre la correction de textes et la réécriture. Grâce à cet exercice en deux étapes, découvrez mon travail de correction, puis mon travail de réécriture en langage clair.


Du texte brut à la correction


Lorsque je fais une correction de textes, j’interviens à deux niveaux :

  • Langue française : j’applique les règles de grammaire, d’orthographe, de ponctuation et de gestion des espaces, d’utilisation des majuscules. J’applique également les choix éditoriaux de mon client.

  • Reformulation : je fais quelques propositions de reformulation, si les phrases sont complexes.


Dans l’exemple ci-dessous, sur le texte brut, avant correction (texte en noir, entre crochets), j’ai appliqué des corrections en langue française (en violet) et des reformulations (en vert). Pour cet exercice, j'ai utilisé un document publié par la MAAF. En plus de quelques erreurs présentes dans le document publié (eh oui !), j'ai inséré quelques erreurs fréquentes, puis j'ai corrigé le texte.

 

Dans un autre exercice, sur le texte déjà corrigé (en noir), j’ai appliqué une réécriture en langage clair (en bleu).

 

Bonne lecture !


Conditions [génerales] générales du contrat complémentaire santé Vivazen-MAAF


Pour faciliter la lecture de votre contrat, le lexique situé page 36 [donne la liste de] définit certains termes utilisés dans ce document. Ceux-ci sont signalés par [une] un astérisque «*».


AIDES AUDITIVES


LES GARANTIES


Les garanties s’appliquent, par oreille, aux frais [d'aides] des aides auditives prises en charge par le régime obligatoire*, selon les garanties choisies, et dans la limite du plafond de [1700 €] 1 700 € (remboursement du régime obligatoire* inclus) du contrat responsable, sauf pour le niveau 5. Le renouvellement est possible par période de quatre ans à compter de la date d’acquisition du dernier équipement.


Elles prennent en charge :

Les équipements à prise en charge libre* :

·  Les aides auditives jusqu’à 20 ans inclus.

·  Les aides auditives à partir de 21 ans.

·  Un supplément audioprothèses chez un [audio-prothésiste] audioprothésiste Partenaire Santéclair : un forfait supplémentaire par appareil est versé lorsque l’achat de la prothèse auditive est réalisé chez un audioprothésiste Partenaire Santéclair.

Les équipements 100 % Santé* :

[Prise en charge plafonnée] Leur prise en charge est plafonnée aux prix limites de vente des équipements [définie] définis réglementairement.

Les piles et accessoires.

Les actes [non-remboursés] non remboursés par le [Régime] régime obligatoire* ne sont pas [prises] pris en charge, sauf mention contraire [prévue] dans le descriptif des garanties*.

En plus [de ces] des garanties* ci-dessus, vous bénéficiez de différents services qui sont accessibles via votre Espace client MAAF sur maaf.fr.


POUR VOUS FAIRE REMBOURSER

Avant toute dépense, pensez à présenter votre attestation de tiers payant* MAAF Santé. Elle peut vous éviter l’avance de certains frais auprès des professionnels de la santé l’acceptant avec qui MAAF Santé a des accords.

Si vous n’avez pas bénéficié du [tiers-payant] tiers payant* sur la part complémentaire et que des prestations restent [a] à votre charge, selon la garantie*, vous devez fournir les documents dans le tableau ci-après à MAAF Santé – Chaban de Chauray – 79036 NIORT Cedex 9 pour obtenir le remboursement.





LEXIQUE

 

Aides auditives : dispositif médical visant à compenser une perte auditive. Elles sont exclusivement délivrées par des [audio prothésistes] audioprothésistes, sur prescription médicale.

Synonyme : prothèses auditives ou appareils auditifs.


Équipement 100 % [santé] Santé : les assurés peuvent bénéficier de certaines prestations d’optique, d’aides auditives et de prothèses dentaires, intégralement remboursées par l’assurance maladie obligatoire et les complémentaires [santés] santé, donc sans frais restant à leur charge, sous réserve que les professionnels de santé respectent les tarifs [maximum fixé] maximums fixés.

[Ses] Ces soins identifiés (appelés aussi « paniers [100%] 100 % Santé » ou « paniers à prise en charge renforcée ») sont définis réglementairement.

Les opticiens, [audioprosistes] audioprothésistes et chirurgiens-dentistes fixent [leur] leurs prix dans la limite de plafonds prédéfinis, et s’engagent à respecter les conditions de l’offre 100 % Santé [, et la] . La différence entre le prix facturé par l’opticien, l’audioprothésiste ou le chirurgien-dentiste, et le montant remboursé par l’assurance maladie [obligatoire, est] obligatoire est [remboursé] remboursée par le contrat Vivazen.

Les opticiens et les audioprothésistes sont tenus de proposer un équipement du panier 100 % Santé et d’établir un devis faisant systématiquement apparaître un équipement de l’offre [« 100 % Santé »] 100 % Santé.

[Les chirurgiens-dentistes ont quant à eux l’obligation, lorsqu’ils] Lorsque les chirurgiens-dentistes proposent à leur [patiente] patient la réalisation d’un acte [en-dehors] en dehors du panier 100 % Santé [,] : ils ont l’obligation de [leur] lui proposer également une alternative thérapeutique prévue dans le panier 100 % Santé, chaque fois qu’une telle alternative existe [,] ; ou à défaut, ils ont l’obligation de [leur] lui proposer une alternative avec un reste à charge [maîtrisée] maîtrisé. Les chirurgiens-dentistes sont également [tenu] tenus de remettre un devis au patient pour les prothèses dentaires.

Synonymes : soins et prothèses 100 % [santé] Santé.


[Equipement] Équipement à prise en charge libre : il s’agit des prestations d’optique, d’aides [auditive] auditives et de soins et [proses] prothèses dentaires qui ne font pas partie des équipements 100 % Santé dont la liste est définie [règlementairement] réglementairement.

La prise en charge des équipements à prise en charge libre découle de l’application du tableau de [garantie] garanties contractuel.


Garantie (proposée par les organismes d’assurance maladie complémentaire) : engagement de l’organisme d’assurance maladie complémentaire à assurer la prise en charge totale [où] ou partielle des frais de santé à un niveau [prévu à l’avance] prévu par des documents contractuels. Les garanties peuvent notamment concerner :

les frais liés à une hospitalisation (honoraires, frais de [séjours] séjour, forfait journalier hospitalier, chambre [particulière, ...] particulière...), les consultations et visites de médecins généralistes ou spécialistes, les frais pharmaceutiques (médicaments et vaccins), les frais de biologie médicale (analyses), les actes médicaux et d’auxiliaires médicaux, les frais [d’optique : montures, verres et lentilles,] d’optique (montures, verres et lentilles), les frais de soins et de prothèses dentaires, le matériel médical…

Cet engagement est matérialisé par la [suscription] souscription d’un contrat ou l’adhésion à des statuts ou à un [réglement] règlement, selon le type d’organisme [d’Assurance] d'assurance maladie complémentaire.


Régimes obligatoires (RO) : organismes français couvrant [toute] tout ou partie des dépenses liées à la maladie, à la maternité et aux accidents corporels.

Synonymes : Assurance maladie obligatoire (AMO), Sécurité sociale…

Par simplification, on nommera RO l’ensemble des régimes obligatoires existants.


Tiers payant : système de paiement qui évite à l’assuré de faire l’avance des frais auprès des prestataires de soins. Ces [derniers] prestataires sont payés directement par les assurances maladie obligatoire et/ou complémentaire pour les soins [où] ou produits qu’ils ont délivrés.

Synonyme : dispense d’avance des frais.



 

Cet exercice montre comment, en tant que correctrice, je peux intervenir sur votre texte. Si vous souhaitez une correction de textes professionnelle, contactez-moi !









1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page