La technique du langage clair,

pour mieux communiquer avec vos destinataires

Connaissez-vous la technique du langage clair ?

 

Le langage clair est un ensemble de bonnes pratiques de rédaction qui sont recommandées pour s’adresser au grand public. Grâce à la technique de rédaction en langage clair, vos destinataires comprendront facilement votre texte, dès la première lecture.

 

Voici 2 pages pour découvrir le sujet :

 

1) Pourquoi utiliser le langage clair dans vos textes ?

2) Le langage clair, 11 recommandations pour que votre texte soit compris par vos destinataires

Pourquoi utiliser le langage clair dans vos textes ?

Langage clair : le nom et son complément

Le langage clair a 3 objectifs :

  1. Le lecteur, la lectrice doit trouver l’information qu’il cherche. De quoi le lecteur a-t-il besoin ? Quelles questions se pose-t-il ?

  2. Le lecteur doit comprendre l’information.

  3. Le lecteur doit utiliser l’information.

 

Cette technique est particulièrement utile pour les administrations, les compagnies d’assurances, les fabricants de médicaments pour leurs notices.

Au-delà, toutes les entreprises qui veulent s’assurer d’être comprises par leurs destinataires peuvent s’en inspirer. C'est le cas, qu’elles s’adressent à d’autres entreprises (BtoB) ou à des consommateurs et consommatrices (BtoC).

 

Le grand principe du langage clair :

Le rédacteur, la rédactrice doit changer de point de vue, pour se mettre à la place des destinataires. Le rédacteur devient ainsi « passeur de l’information ».

Le rédacteur doit se mettre à la place du destinataire

Nous savons très bien nous adresser à nos pairs : aux personnes qui évoluent dans le même domaine professionnel, qui ont les mêmes connaissances, qui utilisent le même vocabulaire. Lorsque mes lecteurs et lectrices me ressemblent, c’est facile d’écrire pour eux ! Mais savons-nous nous adresser au plus grand nombre ? Autrement dit, si votre texte était un trottoir, serait-il accessible à tout le monde ?

Un principe bien connu en rédaction est que l’auteur doit connaître ses lecteurs et lectrices, avoir un « lecteur type » en tête, un persona. Cette lectrice ou ce lecteur est au milieu du spectre. Au contraire, en langage clair, on écrit pour la personne qui a le moins de connaissances sur le sujet.

Ici, il ne s’agit pas d’un niveau d’éducation, d’avoir fait ou non des études supérieures. Mais nous devons admettre que chacun et chacune a ses domaines de compétence. Certains seront perdus devant un courrier de la Sécurité sociale, d’autres devant la notice d’un appareil électronique.

Or une compagnie d’assurances doit s’adresser à tous ses assurés particuliers, y compris celles et ceux qui n’ont pas fait d’études de droit.

Cette compagnie d’assurances doit aussi s’adresser à tous ses assurés professionnels, y compris à l’artisan qui n’aurait pas de connaissances particulières en la matière.

 

Le langage clair facilite également la lecture, il permet au destinataire de lire en diagonale et de trouver facilement l’information qui l’intéresse. Qu’il s’agisse d’un rapport, d’un livre blanc, ou d’un article web, beaucoup de lecteurs et lectrices lisent un texte rapidement. Parce qu’ils sont pressés et qu’ils cherchent une information, ou parce qu’ils ne sont pas concentrés.

 

Grâce au langage clair, la rédactrice ou le rédacteur est sûr que son texte sera compris correctement par le destinataire. Il y a moins de risques d’erreurs. Le rédacteur et le destinataire sont sur la même longueur d’onde, ce qui, en plus, renforce la confiance entre eux.

Correctrice professionnelle, j’utilise le langage clair pour améliorer la qualité de votre texte. En conservant le contenu de votre texte, je reformule les phrases trop longues ou trop complexes. Je vous aide ainsi à mettre en valeur votre expertise !

 

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez la suite de cet article !

2) Le langage clair, 11 recommandations pour que votre texte soit compris par vos destinataires

 

Vous avez un projet ?

Pour m'en parler, contactez-moi !