top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSophie

Connaissez-vous le langage juridique clair et le legal design ?

Le langage juridique clair, c’est la rencontre de la technique de rédaction en langage clair, et du domaine juridique. Le legal design, c'est la technique d'expérience utilisateur (UX design) appliquée aux contenus juridiques. Grâce à ces deux outils, les juristes et avocates et avocats communiquent plus facilement des informations à des non-juristes. L'objectif est que tout le monde comprenne un document juridique !

 

La rédaction en langage clair a 3 objectifs :

  • Le lecteur, la lectrice doit trouver l’information qu’il cherche. De quoi le lecteur a-t-il besoin ? Quelles questions se pose-t-il ?

  • Le lecteur doit comprendre l’information.

  • Le lecteur doit utiliser l’information.

Par exemple, cette technique est utile pour les administrations, les compagnies d’assurances, les fabricants de médicaments pour leurs notices. Tous les secteurs d'activité peuvent l'utiliser. Pour vous assurer que vos destinataires vous comprennent, vous pouvez utiliser le langage clair. C’est un bon outil si vous communiquez vers des entreprises en dehors de votre secteur (BtoB), et si vous vous adressez à des consommateurs et consommatrices (BtoC).


Le langage juridique clair, c’est la rédaction en langage clair appliquée aux textes juridiques :

  • le contrat type qu’une compagnie d’assurance propose à ses clients ;

  • la notice d’information d’une banque ;

  • un contrat rédigé sur mesure par un cabinet d’avocats…


Le langage juridique clair est une technique de rédaction. Pour la compléter, on utilise le legal design.


Les franchises des contrats d'assurance, sur le site service-public.fr

Le legal design concerne la mise en forme de l’information : mise en page du texte, schémas pour montrer les différentes étapes d’une procédure juridique…

Le point de départ du legal design est la technique d'expérience utilisateur (UX design) appliquée aux contenus juridiques. Ici, l'utilisateur est la personne bénéficiaire de la prestation juridique. La première question à se poser est « Quelle présentation visuelle de l'information peut aider le lecteur à comprendre ? ». Le legal design utilise des tests utilisateur pour choisir la mise en forme la plus adaptée aux destinataires.

 

Vous avez envie d’en savoir plus ?


J’ai sélectionné 3 sources sur le langage juridique clair et le legal design :

1) Le dossier « Langage juridique clair » du Village de la justice. Le site Village de la justice publie des articles rédigés par des avocates et avocats, et d’autres professionnels du droit.

 

« legaldesigner » est un verbe qui signifie « appliquer la technique du legal design ».


Par l'agence Amurabi, spécialisée en legal design. C'est un PDF de 68 pages, bien aérées et faciles à lire, puisque c'est la base du legal design !

 

3) L’infolettre de RH Visuels, organisme de formation en legal design et en legal practice management.

Le lien d’inscription est en bas de cette page : https://rhvisuels.fr/.

 

Enfin, pour découvrir le langage clair, je vous invite à lire mes articles :


 

Bonne lecture !

34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page