Une correction professionnelle

pour améliorer la logique de votre texte

Cher client, chère cliente, merci pour la mission que vous m’avez confiée !

Je vous ai renvoyé votre texte avec des corrections, et vous trouvez qu’il y en a beaucoup ?

Vous vous demandez pourquoi toutes ces corrections ? Votre texte était-il rempli d’erreurs de français ? Était-il mal rédigé ?

Pas du tout, je vous rassure !

En plus de la correction de quelques erreurs de français, j’ai surtout amélioré la logique de votre texte. Ainsi, votre texte sera mieux compris par les destinataires que vous ciblez.

Je vous explique tout dans cet article.

 

À vous, cher futur client, chère future cliente : êtes-vous curieux de voir un exemple de texte avant et après ma correction ? Vous en trouverez un ici.

Votre texte est comme un jeu de dominos

Votre texte est aussi logique qu'un jeu de dominos. Votre correctrice connaît la meilleure solution pour placer le double-trois ! Image : freepik.com

La bonne application des règles de français

1) L’orthographe

L’orthographe, c’est l’écriture correcte d’un mot, selon son sens.

Pourquoi écrit-on de manière différente « le cou de la girafe », « le coût d’une marchandise », « un coup de main » ? À cause de l’orthographe !

En fait, la correction en orthographe n’est qu’une partie de mon travail. C’est pourquoi la correction de textes ne s’adresse pas seulement aux personnes mal à l’aise avec l’orthographe.

Je vous apporte ma connaissance de la langue française : je vois facilement les erreurs, je connais l’orthographe exacte, ou bien je sais avec quelles sources vérifier l’orthographe.

 

2) La gestion des majuscules et des minuscules

Comme pour l’orthographe, la gestion des majuscules et minuscules est très codifiée. D’ailleurs, de nombreuses règles sont inconnues du grand public. Mes clientes et clients ne se doutent pas des vérifications que je fais quand j’ai un doute sur une majuscule.

« C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, professionnels de l’écrit, ça veut dire beaucoup ! »

La bonne application des règles de français, et la logique

Les règles de langue suivantes ont un objectif : mettre en valeur la logique, la structure de votre texte.

En grammaire et en ponctuation, il y a des règles à suivre. Il existe des erreurs, et il existe des phrases correctes. Mais tout n’est pas blanc ou noir : entre les deux, il existe une utilisation facultative de ces règles. Elle permet d’améliorer la compréhension du texte.

 

3) La grammaire

La grammaire est l’ensemble des règles de structure d’une phrase.

 

Par exemple : « Il faut accorder l’adjectif avec le nom. »

Mais, dans la phrase, à quel nom l’adjectif se rapporte-t-il ?

Selon ce que la rédactrice ou le rédacteur veut dire, il fera un accord différent. Et il enverra un message différent, qui permettra au destinataire de comprendre ce que le rédacteur a voulu dire.

 

« Camille a acheté des abricots et une pomme rouge. »

Ici, « rouge » est au singulier. Cela nous indique que cet adjectif se rapporte à un nom au singulier, donc à « une pomme ».

 

« Camille a acheté des tomates et une pomme rouges. »

Ici, « rouges » est au pluriel. Cela nous indique que cet adjectif se rapporte à tous les noms, donc à « des tomates et une pomme ».

 

Donc la règle de grammaire sur le singulier et le pluriel aide le lecteur à comprendre la logique de la phrase, et ce que le rédacteur a vraiment voulu dire.

En tant que correctrice, j’essaie de bien comprendre l’intention du rédacteur ou de la rédactrice. Dès que j’ai un doute, j’écris un commentaire. J’indique au rédacteur différentes possibilités, afin qu’il apporte la précision nécessaire au texte.

 

4) La ponctuation

Virgule, point simple, point d’interrogation, point d’exclamation, guillemets, parenthèses : il y a des règles pour leur utilisation.

Surtout, ces éléments aident à comprendre la structure, la logique de la phrase.

 

Ma pratique personnelle de correctrice : j’utilise beaucoup la virgule pour mettre en valeur les mots qui vont ensemble.

J’utilise également le deux-points, lorsque la seconde partie de la phrase vient expliquer la première partie.

Et le point-virgule m’aide à montrer qu’il y a une hiérarchie, qu’il y a des sous-groupes dans la phrase.

La logique seule

Comme je le disais au début de cet article, en plus de la correction de quelques erreurs de français, j’améliore la logique de votre texte. Comment ? Entre autres, avec la technique du langage clair, à laquelle je m’intéresse depuis plusieurs années. Grâce à cette technique de rédaction, votre destinataire trouve l’information qu’il cherche, et il comprend cette information correctement.

Depuis l’automne 2020, j’ai approfondi mes connaissances. J’applique les outils du langage clair à mes corrections, et je vous invite à lire les explications dans mon article à ce sujet.

 

Dans mes corrections, voici ce que j’améliore souvent :

  • Vérifier les pronoms et les déterminants possessifs

  • Simplifier le vocabulaire

  • Respecter l’ordre sujet/verbe/complément, et mettre les mots-charnières en début de phrase

  • Écrire des phrases courtes

  • Faire des phrases directes, sans tourner autour du pot

  • Utiliser la voix active, éviter les négations

 

Et, parfois, j’écris un commentaire pour proposer de mettre une liste à puces. En effet, les listes à puces mettent en valeur de façon visuelle les énumérations, ou les éléments importants.

 

 

Le travail de relecture et correction consiste à faire respecter l’orthographe et la grammaire, mais ça va beaucoup plus loin ! Mon objectif : que votre texte soit compréhensible et clair, dans le contenu ainsi que dans la forme, dès la première lecture.

 

Vous souhaitez que j’améliore la logique de votre texte, pour qu’il soit facilement compris par vos destinataires ?

Contactez-moi pour me parler de votre projet !