3) Comment utiliser les applications et les sites de dictionnaires

Vous n’avez pas sous la main les pavés que sont les dictionnaires papier, notamment le Petit Larousse et le Petit Robert.

Application Larousse sur Android, sites internet du CNRTL, du Dictionnaire électronique des synonymes Crisco, du Wiktionnaire : j’ai des solutions !

 

  • L’application Android Larousse pour téléphones portables, que je vous recommande spécialement. Achetée définitivement à 5,49 € (ça n’est pas un abonnement), c’est un mini-investissement si utile, je suis contente de l’avoir toujours dans ma poche !

Bien sûr, je l’utilise quand je ne suis pas devant un ordinateur. Et quand j’utilise mon mobile pour écrire un SMS, une publication sur LinkedIn, ou un tweet : en cas de doute, je bascule d’un clic entre l’application utilisée et l’application Larousse pour avoir la réponse ! C'est plus fiable que la saisie prédictive.

Même quand je suis devant un ordinateur, je pianote sur l’appli Larousse de mon mobile pour faire des vérifications simples.

L’accès à toutes les formes de conjugaison d’un verbe est très rapide : dans l’onglet « Définition », cliquez sur « Conjugaison » pour obtenir tous les modes (indicatif, subjonctif…) et tous les temps (présent, futur…). Voici ce que ça donne :

Application Larousse pour Android
Conjugaison dans application Larousse pour Android

Le dictionnaire Larousse est également consultable sur un site internet gratuit.

  • Le site internet du CNRTL : Comme un grand nombre de professionnels et professionnelles de l’écrit, j’y trouve des définitions très détaillées du vocabulaire du 20e siècle. C’est le portail de référence pour effectuer une recherche parmi un ensemble de ressources linguistiques. Mais attention aux dates, le CNRTL n’est pas à la page…

Les dictionnaires du CNRTL

Dans la colonne de gauche, le CNRTL propose 7 sources : des dictionnaires modernes et des dictionnaires anciens :

1) le TLFi : le Trésor de la langue française informatisé

Projet du CNRS et de l’université de Lorraine, sa rédaction s’est achevée en 1994.

Il n’est pas mis à jour, et les définitions qui s’y trouvent ne rendent pas compte des évolutions de la société.

 

2) La 9e édition du Dictionnaire de l’Académie française

Cette 9e édition a commencé en 1992 (donc les termes du début de l’alphabet datent de cette époque), et en est actuellement à la lettre S comme « sérénissime ».

 

3) La 8e édition du Dictionnaire de l’Académie française

Cette édition a été publiée entre 1932 et 1935.

 

4) La 4e édition du Dictionnaire de l’Académie française, pour les personnes curieuses

 

5) La BDLP : la Base de données lexicographiques panfrancophone

Son objectif est de constituer et de regrouper des bases représentatives du français de chacun des pays et de chacune des régions de la francophonie.

 

6) BHVF : la Base historique du vocabulaire français

 

7) DMF : le Dictionnaire du moyen français

 

 

Un bon point : il y a une extension du CNRTL parmi les moteurs de recherche de Firefox !

 

 

  • Le Wiktionnaire de Wikipedia, site collaboratif, est incontournable. Il a également une extension sur Firefox.

Pour le secteur de la communication, je corrige souvent des textes sur les nouvelles technologies, ou avec des néologismes, bref, du vocabulaire du 21e siècle… Dans ce cas, si le terme n’est pas dans le Larousse, je regarde ce qu’en dit le Wiktionnaire. Il faut toujours garder à l’esprit que c’est un site collaboratif, petit frère de Wikipedia, mais je n’y ai jamais trouvé de réponse incohérente.

La linguiste Laélia Véron, maîtresse de conférences en stylistique et langue française, le consulte également !

L’intérêt du Wiktionnaire

Donc voici à quoi ressemble ma barre de recherche sur Firefox :

Extensions moteurs de recherche sur Firefox

[Autopromo] Sur mon second compte Twitter @Madamegazouille, vous trouverez une liste d’autres sources. Cette liste est également disponible sous forme d'article.

 

En conclusion, voici mes choix personnels :

  1. l’application Larousse, pour une vérification simple, c’est si rapide !

  2. le CNRTL pour le français général

  3. le Wiktionnaire pour le vocabulaire du 21e siècle

 

Bien sûr, en tant que correctrice de textes, j’utilise d’autres outils destinés aux professionnels de l’écrit. Comme cet article concerne les outils utilisables facilement par le grand public, je ne dévoile pas tous mes secrets 😉.

 

Un dernier conseil : quelle que soit la source que vous consultez, ayez un regard critique pour vous assurer de sa fiabilité dans le contexte concerné, et faites des recoupements !

 

Vous voulez savoir comment je peux vous accompagner ?

Contactez-moi !